Accès direct au contenu

ENS Cachan - Laboratoire de biologie et de pharmacologie appliquée (LBPA)

Version anglaise

aide

Accueil > Séminaires et colloques

Les Journées Sidaction au LBPA

"La Recherche au service de la prévention"

"La Recherche au service de la prévention" est une journée de sensibilisation et de prévention sur le Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH), auprès du grand public, organisée par le LBPA à l'ENS Paris Saclay à Cachan. A travers un cycle de conférences, les chercheurs vont nous faire état des dernières avancées, qu'il s'agisse de la recherche fondamentale, clinique, pharmaceutique ou des sciences sociales. La prévention sera abordée à travers des ateliers de sensibilisation contre le VIH/SIDA.
C'est un événement caritatif organisé au profit de l'association Sidaction ensemble contre le SIDA (Syndrome de l'Immunodéficience Acquise).

Le LBPA se mobilise pour le Sidaction

Les objectifs de ces journées
  • Regrouper et diffuser les connaissances des recherches développées dans la recherche contre le VIH
  • Organiser et favoriser les échanges de savoirs, de connaissances et d'informations
  • Montrer l'importance de la prévention malgré les avancées des recherches et les traitements contre le VIH.

La dimension scientifique

Depuis la découverte du virus, la recherche fondamentale a permis d'obtenir une meilleure connaissance du virus, de son fonctionnement, des pathologies liées au SIDA, de trouver des moyens de préventions et des traitements pour l'éradiquer. La recherche sur le SIDA est pluridisciplinaire, elle fait appel à des disciplines telles que la virologie, l'immunologie, la biologie moléculaire, la biochimie, etc. A travers son cycle de conférences, cette manifestation permettra d'aborder le VIH sous différents aspects qui sont la recherche fondamentale, la recherche clinique mais également l'aspect social de cette lutte avec l'importance de l'information, de la prévention.

Pourquoi allier prévention et recherche ?

Les perceptions individuelles et sociales du SIDA ont évolué depuis l'apparition des trithérapies. L'infection par VIH est passée du statut de "menace" à "risque acceptable". Cette infection est aujourd'hui perçue comme une "pathologie chronique " or on ne guérit pas de ce qui est chronique mais on peut se soigner. Ce nouveau statut de l'infection par VIH a pour conséquence le recul des comportements préventifs et de ce fait un contrôle difficile de l'épidémie. L'idée de cette journée est de mettre en lien des chercheurs, des entreprises, et des organismes de prévention qui travaillent sur différents aspects du VIH, mais dont la finalité est la même : lutter contre le VIH. En effet pour lutter efficacement contre ce virus, il faut mieux le comprendre. " La recherche au service de la prévention " permet à la fois d'être renseignée ou pas sur les avancées récentes dans ce domaine, aussi bien en terme de recherches que de prévention. De plus, ce type d'événement permet de toucher un grand public et d'échanger avec des professionnels du domaine.

La recherche contre le VIH/SIDA prend alors une dimension humaine, participative et collective qui pourra ainsi avoir un impact sur le comportement préventif.

Quel est l'intérêt d'organiser cette journée ?

Depuis la découverte du virus du SIDA ( le VIH) en 1983 par une équipe française, la recherche scientifique et médicale a permis d'obtenir une meilleure connaissance de ce virus, de son fonctionnement et des pathologies associées. La recherche a permis également de trouver des moyens de prévention avec la mise au point de tests de dépistage efficaces, et la mise en place des premières trithérapies en 1996. Malgré toutes ces avancées, l'épidémie du SIDA persiste encore. En 2016, 1,8 millions de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH dans le monde dont 6000 en France (ONU SIDA 2016).

"Le SIDA est devenu aujourd'hui comme un bruit de fond auquel on se serait presque habitués"

Médiatisée à ses débuts, on n'entend presque plus parler de cette épidémie. Ce genre de journée permet une prise de conscience sur la réalité de l'épidémie !

La prévention reste aujourd'hui le moyen le plus efficace pour lutter contre cette pandémie.
 
Tous les bénéfices de cette journée seront remis à Sidaction pour faire avancer la recherche, aider les malades et lutter contre la maladie dans les pays en développement.

L'association Sidaction

Sidaction [*] a été créée pour répondre à l'urgence de l'épidémie du sida qui progressait dans une grande indifférence, de sa virulence meurtrière et du manque de moyens pour organiser la lutte. Leur  premier message a été de montrer que cette épidémie avait mille et un visages : celui des personnes porteuses du virus, des bénévoles, des associations, des soignants, des chercheurs, des médias engagés à leurs côtés, d'un pays solidaire.

Ainsi, dès sa création en 1994, l'association Sidaction fonde son organisation sur un principe essentiel : réunir le milieu de la recherche et le milieu associatif.

Les missions principales de l'association Sidaction sont :
  • d'apporter un soutien global à la recherche : Sidaction est en France la seule association de lutte contre le sida à financer la recherche
  • de développer la prévention de proximité
  • en France, d'aider les personnes séropositives les plus démunies;
  • dans les pays en voie de développement, de lutter pour le développement d'une prise en charge globale des personnes vivant le VIH/sida
Sidaction est une association qui agit sur tous les fronts de lutte contre le sida en finançant les programmes engagés par les associations et les équipes de recherche ou par la mise en oeuvre de ses propres programmes. Elle finance avec les fonds récoltés à part égale  la recherche et  les programmes de prévention et d'aide aux malades.

 [*] https://www.sidaction.org/


En soutien à

Logo Sidaction

Edition 2018

Elle aura lieu le mercredi 28 mars 2018.
Actualités et programme
Logo Journée Sidaction 2018

Le LBPA se mobilise pour le Sidaction :

Contact

Quel est le public Visé ?

Cette manifestation vise à rassembler les acteurs de la recherche (chercheurs, personnels techniques, post-doctorants) mais également des représentants d'entreprises impliquées dans le développement des traitements antirétroviraux ; les étudiants et lycéens qui demeurent une cible importante concernant l'infection par VIH.
Sur les 6000 nouveaux cas d'infection en France, 12% concernent les jeunes de moins de 25 ans, 19% les hommes et femmes de 50 ans ou plus en France en 2015. (Source : Institut de la Veille Sanitaire 2017).
Cet événement s'adresse aussi bien à un public scientifique que non scientifique.

Stand Journée Sidaction LBPA 2017

Edition 2017

Retour sur la journée du 24 Mars 2017

  • La recherche et la prévention en 2017 ("micro - trottoir") avec :
    • Professeur Francoise Barre-Sinoussi, Lauréate du prix Nobel de médecine 2008,  Institut Pasteur, Paris, France
    • Professeur Olivier Lambotte, Professeur de médecine en immuno clinique à la faculté de médecine Paris Sud
  • La recherche sur le VIH/SIDA :"De la découverte du virus aux dernières avancées"
  • La meilleure protection contre le VIH-SIDA : La prévention
  • Sponsors et partenaires 2017

Partenaires

Logo CNRS  Logo ENS Paris-Saclay